#28J'ai Lu ! TRAITEMENT DES PSYCHONEVROSES PAR LA REEDUCATION DU CONTROLE CEREBRAL

Publié le par Mareva Lawren


(Photo Amazon)

 

Résumé

C'est aujourd'hui l'erreur répandue parmi les hommes de vouloir guérir séparément l'âme et le corps » : ce propos que Platon prêtait à Socrate reste tout à fait d'actualité, même vingt-cinq siècles après. La pratique du Dr Vittoz ainsi que cet ouvrage, le seul qu'il ait écrit, témoignent d'une préoccupation pour la personne tout entière. Dans ce texte, publié au début du XXe siècle, Roger Vittoz s'affirme comme un des précurseurs des courants thérapeutiques modernes. Cette nouvelle édition est établie par l'Association Vittoz, avec une présentation, des notes inédites et un développement sur l'actualité Vittoz.
 

Avis
 

Je tiens vivement à remercier Babelio et les éditions Desclée de Brouwer qui m'ont permis de découvrir ce livre très intéressant via l'opération Masse Critique. La méthode Vittoz, présentée dans ce livre, est assez ancienne maintenant mais elle reste tout à fait d'actualité et même encore plus je pense, vu que notre mode de vie hyper connecté et notre monde toujours en mouvement créent beaucoup de stress. Or la perte du contrôle cérébral décrite par Roger Vittoz touche énormément les personnes angoissées, stressées. Autant dire immédiatement que ce livre est pour moi un indispensable, au même titre que "Apprivoiser le stress" du Docteur Michel Dib. Je trouve même que ces deux ouvrages se complètent (la méthode Vittoz traitant d'un problème plus avancé du stress) et permettent de se remettre sur pied via des exercices très simples.

Mais reprenons du début. Comme tout livre médical et psychologique qui se respecte, le Docteur Vittoz commence par définir tous les termes nécessaires à la compréhension de ses explications et il fait bien car la psychologie n'est pas un domaine toujours accessible. Or comme l'explique notre Docteur, ce livre est fait pour le patient, afin que quiconque puisse se soigner soi-même avec des exercices simples et que chacun puisse comprendre de quoi il souffre exactement. En somme, il est question pour le lecteur d'être capable de se diagnostiquer lui-même malade ou sur le point de l'être et de pouvoir y remédier par la suite. Et je dois avouer que les explications et définitions fournies dans le tout début du livre sont vraiment bien faites. Il faut, bien entendu, être concentré pour pouvoir tout assimiler mais cela reste à la portée de tous grâce au vocabulaire judicieusement choisi. Un point négatif serait peut-être une certaine longueur à la lecture et donc une possible lassitude de ces premières explications car une idée de redondance intervient vite. Il faut, en effet, attendre la moitié du livre pour avoir les premiers exercices pratiques.

Malgré tout, cela reste très intéressant et permet de bien poser le problème et de comprendre pourquoi on perd le contrôle cérébral suite à un stress chronique notamment. De plus, quand les exercices arrivent, on plonge dans le vif du sujet en étant bien préparé et en ayant eu le temps de découvrir tous les mécanismes qui nous ont amené au problème. Concernant ces travaux pratiques à effectuer, ils sont simples. On commence par des exercices de concentration qui aident à se recentrer sur le présent et à ne plus vivre exclusivement dans le passé ou le futur afin de stopper le cercle vicieux de l'angoisse. Puis, on passe à des exercices de volonté qui permettent de reprendre confiance en soi. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié que cette partie soit agrémentée d'exemples très pertinents. Cela permet de voir qu'en effet, des symptômes physiques (douleurs abdominales, vomissements, maux de tête) peuvent en fait, être totalement traités d'un point de vue de l'esprit. Le simple fait de reprendre le contrôle de soi en entier retire des désagréments que l'on aurait pu mettre sur le compte d'un virus ou d'une bactérie. Cela permet aussi de voir à quel point l'adage "un esprit sain dans un corps sain" est véridique. L'un ne va jamais sans l'autre. C'est aussi très intéressant de voir que, s'il y a une certaine hérédité du stress, des personnes dites "normales" peuvent basculer soudainement dans la maladie puis en guérir. Cela remet une certaine égalité vis à vis de pathologies souvent décriées comme la neurasthénie et invite à repenser notre vision de ceux que l'on qualifie de "malade mental" assez injustement.
Enfin, j'ai beaucoup aimé qu'il y ait une sorte de bilan fait, intitulé "Le Vittoz aujourd'hui". Il permet de voir en quoi cette méthode est toujours d'actualité et en quoi cela est important que des personnes lambda y est accès facilement. Au final, on peut perdre le contrôle sans avoir à en avoir honte. Notre vie quotidienne et surtout certaines tranches d'âges ou certaines conditions (échec scolaire, vieillesse ou encore mal-être au travail) y amènent presque de façon fatidique. Mais cette méthode, simple et efficace rapidement est un réel espoir pour ceux qui souffrent d'angoisse et de stress chronique car cela demande peu de temps mais surtout de la volonté pour retrouver enfin une estime de soi et une possibilité d'avancer sans avoir recours à des médicaments tels que les anxiolytiques responsables d'Alzheimer à long terme.


 

Conclusion
 

Je pense que vous l'aurez déjà compris vu le pavé que vous venez de lire : ce livre est pour moi un coup de cœur car la méthode proposée, son explication et ses exercices sont simples et efficaces. Ils permettent de se sortir de maladies qui pèsent au quotidien et cela sans recours aux médicaments, une sacrée prouesse.

 

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur la méthode Vittoz, sachez qu'elle fait actuellement l'objet d'une étude nationale pour valider scientifiquement ses apports. Je vous mets le lien vers l'étude en question : http://www.vittoz-fovea.fr/

TRAITEMENT DES PSYCHONEVROSES PAR LA REEDUCATION DU CONTROLE CEREBRAL :
Auteur : Roger Vittoz
Editeur : Desclée de Brouwer
Collection : Psychologie
Date de parution : 01/04/2016
Prix : 12,90€


ROGER VITTOZ – Biographie
Médecin suisse, un des premiers psychosomaticiens. Contrairement à Freud qui travaille avec l'inconscient, Roger Vittoz focalise son attention sur le conscient. Il développe sa méthode après avoir contracté la scarlatine et continuera à l'appliquer à ses patients avec un succès immédiat. Cette méthode est encore utilisée aujourd'hui pour combattre le stress. Il s'agit de se comporter différemment face aux événements et de reprendre contact avec le temps présent à l'aide d'exercices nécessitant l'attention et la présence du sujet.

 


(Photo Babelio)
 

--------------------------------------

CITATIONS

 

"Si les malades, c'est-à-dire tous ceux qui souffrent de ce que je nomme un contrôle insuffisant, peuvent, dans ce simple exposé, trouver une voie, une indication, à leur guérison ou seulement déjà un espoir, j'aurai rempli le but que je me propose."

 

"Il paraîtrait à première vue, que l'équilibre parfait dépendrait du fait que le cerveau inconscient et le cerveau conscient serait de force et d'intensité égales; en réalité, cela n'a pas d'importance capitale.

Un individu parfaitement équilibré peut avoir une prépondérance de l'un ou l'autre cerveau. Chez les nerveux en particulier, on observe souvent un développement plus accentué du cerveau inconscient sans qu'il soit de ce fait-là un malade, il lui suffit d'être suffisamment contrôlé."

 

"Dès qu'un organe est plus spécialement modifié par l'insuffisance de contrôle, les symptômes purement psychiques paraissent s'atténuer, le malade rapportant tous ces troubles à l'organe atteint. En réalité, cette atténuation est illusoire, car ils ne sont que masqués, et ils réapparaissent avec la même intensité dès qu'il se produit une amélioration des troubles organique."

 

"Sentiment d'infériorité : le malade perd sa confiance en lui-même; il se sent inapte à tout travail sérieux, souvent même à toute conversation; il fuira de ce chef ses semblables. Il prend peur de tout et s'exagère tout."

Commenter cet article