#27J'ai Lu ! AUDACIEUSE HEATHER

Publié le par Mareva Lawren


(Photo Amazon)

 

Résumé

Heather Cynster n'avait qu'un rêve : pimenter sa vie de jeune héritière. Mais elle n'entendait pas être enlevée au sortir d'une soirée mondaine et jetée sans ménagement dans un fiacre ! Pour couronner le tout, le seul homme qui vient à son secours est ce prétentieux de lord Breckenridge. Mais, avant de s'échapper à ses côtés, elle compte bien percer le mystère de ce ravisseur anonyme déterminé à s'en prendre à ses sœurs et elle.
Dans ce premier volet de sa nouvelle série, Stephanie Laurens nous entraîne dans une course-poursuite passionnée à travers la campagne anglaise.

 

Avis

Je tiens à vivement remercier Babelio et Harlequin qui m'ont permis de découvrir les aventures de Heather Cynster via l'opération Masse Critique. Étant particulièrement amatrice de romans historiques, vous vous en doutez, j'avais hâte de commencer cet opus d'une grande saga de Stéphanie Laurens. Et ce premier point est très important à savoir : il s'agit d'une saga dont ce volume n'est pas le premier tome - d'ailleurs, les premiers livres n'ont pas été traduits ce qui est assez négatif selon moi. En effet, on débarque dans cette histoire de famille au milieu d'intrigues liées et déjà très développées. Les premières pages m'ont un peu perdue puisque je sentais bien que cette histoire faisait partie d'un tout bien plus grand et dont je n'avais pas tous les tenants et aboutissants. C'est assez déroutant et même ennuyeux puisque cela m'a empêchée de m'attacher vite aux personnages principaux pourtant bien sympathiques : l'indomptable Heather et le séduisant lord Breckenridge.

Des tonnes de noms vous sont littéralement balancer aux visages et même l'arbre généalogique glissé en début de livre - preuve s'il en est que l'auteur a vraiment bien travaillé sa trame de fond - ne suffit pas à combler les lacunes du lecteur assez rapidement pour rendre les cinquante premières pages agréables. De plus, même si l'on passe sur ce problème de généalogie, il reste celui du nombre de rues et villes évoquées qui rendent la lecture plus lourde. Si cela peut donner un effet bien construit au livre, l'absence de carte au début amène forcément le lecteur à passer outre pour éviter d'être complètement largué en court de route. Des détails nous échappent alors et c'est bien dommage !

Toutefois, ces premiers problèmes ignorés, je me suis laissée emporter par le caractère bien trempé de Heather et ce coincé de Breckenridge. La première partie sur l'enlèvement est bien trouvée, même si elle traîne parfois un peu en longueur et la seconde partie concernant les sentiments des deux protagonistes est assez savoureuse. Quelques clichés sont présents mais le style de l'auteur arrive à leur donner un semblant de fraîcheur et ça fait du bien. De plus, les scènes érotiques sont plutôt bien amenées et surtout décrites de façon réaliste - en particulier la toute première scène qui dure sur plusieurs pages sans qu'on s'en lasse. Un point rare dans ce genre de livre qu'il faut souligner. Enfin, le mystère qui règne autour du ravisseur et une certaine compassion qui est née dans mon cœur grâce au peu d'informations fournies me pousse à vouloir en savoir plus.

 

Conclusion

C'est donc avec plaisir que j'ai lu Audacieuse Heather et que je lirais certainement la suite. Ne reste plus qu'à Harlequin à traduire aussi les anciens tomes pour que ma satisfaction soit complète.

 

AUDACIEUSE HEATHER  :
Auteur : Stephanie Laurens
Editeur :
Harlequin
Collection : Victoria
Date de parution : 02/03/2016
Prix : 8,20€

 

STEPHANIE LAURENS – Biographie
Née à Ceylan, Stephanie Laurens est romancière. À l'âge de 5 ans, elle déménage avec sa famille à Melbourne, en Australie. Après avoir obtenu son doctorat en biochimie, elle a travaillé pendant quatre ans à Londres. Tangled Reins (Les jeux de l'amour), son premier roman, a été publié en 1992 par Harlequin. Elle vit à Melbourne avec son mari et ses deux filles.

 

Stephanie Laurens (Photo Babelio)

-----------------------------------------

CITATIONS

 

"Une partie d'elle voulait céder à la panique, notamment parce que , jusqu'à présent, lesdits ravisseurs avaient anticipé ses réactions et avaient pris des mesures pour réduire à néant chaque solution avant même qu'elle puisse la mettre en œuvre. Par ailleurs, la part la plus audacieuse d'elle-même lui soufflait que la situation délicate dans laquelle elle se trouvait était peut-être un appel du destin à rester avec ses kidnappeurs le temps de découvrir quelle était la menace qui pesait sur ses sœurs et elle."

 

"Et même si un démon intérieur la pousser à le remercier par un baiser - à utiliser l'excuse de sa reconnaissance pour voir quel effet cela lui ferait - cela ne voulait pas dire qu'elle devait céder à ses impulsions.

Contraignant ses membres à s'éloigner de sa chaleur et de son magnétisme, elle se leva."

 

"Puisqu'elle l'aimait, elle ne pouvait le risque de l'épouser sans l'assurance de son amour.

Sans cela, elle vivrait constamment dans la peur et ne ses sentirait jamais en sécurité, ne serait jamais sûre qu'il ne lui briserait pas le cœur en s'intéressant à d'autres femmes.

Elle n'était ni aveugle ni stupide. Elle connaissait sa réputation.

Mais d'autres libertins avant lui avaient changé. Elle en connaissait certains qui étaient devenus des modèles de vertus après leur mariage.

Parce qu'ils étaient tous éperdument amoureux."

 

"Il reporta ses étranges sens sur Heather. Il la vit comme elle était vraiment en cet instant, vulnérable, perdue, sans protection. Et c'était son amour pour lui, son acceptation, qui l'avait ainsi exposé. Qui l'avait laissée sans bouclier émotionnel.

S'il partait... qui serait là pour la soutenir et veiller sur elle ? Qui serait-là pour l'aimer et la protéger ?

Non, il ne pouvait pas partir. Qu'importait la douleur, qu'importait le prix à payer, il ne pouvait pas l'abandonner, pas s'il y avait un espoir de pouvoir rester près d'elle, à ses côtés."

Publié dans J'ai Lu !, Roman, Histoire

Commenter cet article