Amazon Books : la première librairie physique d'Amazon

Publié le par Mareva Lawren

 

Mardi 3 novembre, Amazon a créé la surprise en inaugurant sa première librairie physique à Seattle, aux Etats-Unis. Loin d'être une boutique éphémère, elle semble au contraire être la première pierre angulaire d'une nouvelle stratégie politique et économique de ce géant américain de l'e-commerce.

Pour Amazon, tout a débuté à Seatlle il y a 20 ans et cela commençait déjà avec la vente en ligne de livres, spécialité de cette marque. Développé à l'extrême, le site internet répertorie et vend maintenant de tout : livres bien sûr mais également produits high tech, linge de maison ou encore instruments de musique. Et si Amazon n'avait encore jamais tenté de s'imposer dans le marché en dur (les magasins), cela tenait principalement à une exonération de taxes particulière que tous les sites de e-commerce ne payaient pas au contraire des chaînes de magasins. Seulement, cette exonération tend à disparaître aux Etats-Unis, ce qui poussent de plus en plus de marque d'internet à tenter l'aventure du réel.

Cette première librairie sera donc certainement suivie par d'autres dans de nouvelles villes voire de nouveaux pays puisqu'elle devrait également permettre de toucher une nouvelle sorte de clientèle pour Amazon : les personnes qui refusent d'acheter sur internet par peur du piratage de la carte bancaire ou par conviction pure et simple. De plus, Amazon espère, avec son magasin de livres, améliorer l'expérience d'achat de ses clients en favorisant notamment le toucher des produits. Cela augmentera les parcours cross canaux, c'est-à-dire les recherches de produits en ligne qui seront finalement achetés en magasin et inversement. C'est un moyen pour ce monstre de l'e-commerce de créer des passerelles entre son trafic en ligne et les visites en magasin.
Il faut dire que question chouchoutage de ses clients, Amazon va loin puisque l'on peut retrouver pas moins de 5000 références chez Amazon Books, toutes notées au-dessus de quatre étoiles et beaucoup lauréates de prix littéraires. Chaque livre est présenté de face avec de petites pancartes sur lesquelles se trouvent les commentaires de lecteurs qui ont été enchantés, histoire de convaincre un peu plus l'acheteur potentiel. Tout cela est rendu possible grâce, bien entendu, à ses bases de données récoltées par ses services sur son site internet. Un système de vente que va peut-être généraliser à tous ses produits Amazon, puisque l'on retrouve également sa liseuse ou encore des télés chez Amazon Books, avec des vendeurs expérimentés qui proposent des simulations et des conseils poussés. Le gâteau sur la cerise reste que les prix sont identiques à ceux pratiqués par Amazon sur internet ... en tous cas, c'est ce que la marque revendique.

De quoi mettre de nouveaux bâtons dans le roues des librairies indépendantes et de quartier qui n'en avaient pas besoin ... enfin quand Amazon Books aura conquis le monde.

Publié dans News Book

Commenter cet article