#3 Bilan de Saga : CINQUANTE NUANCES DE GREY - E L James

Publié le par Mareva Lawren

 

CINQUANTE NUANCES DE GREY de E.L James
 

Pour être honnête, le bilan est plutôt mitigé. Les deux premiers tomes m'ont laissée perplexe. Les redondances de phrases sont lourdes à digérer, certaines erreurs sont trop grossières pour passer inaperçues (cf les critiques individuelles). L'auteur a un style un peu trop simple à mon goût. Les scènes de sexes prennent presque toute la place au détriment d'une intrigue sans grande importance au final et il faut bien dire que certaines sont peu crédibles comme la première fois d'Anastasia. A la fin de ma lecture des deux premiers livres, j'étais déçue et quand même avide de connaître le dénouement final. J'ai donc entamé le troisième opus habitée d'un sentiment ambivalent. Or, j'ai plutôt bien fait puisqu'il rattrape un peu le coup grâce à son Happy End. Bon, c'est vrai, on s'y attend mais quand on a un côté fleur bleue hyper développé, on se laisse fondre devant le bonheur évident de ce couple hors du commun à tous les sens du terme. En plus, le dernier livre de la saga « primaire », si j'ose dire, est assez palpitant avec de nombreux rebondissements. C'est le résultat des bases posées dans les deux premiers livres, de petits détails pas très appuyés auxquels on ne prête pas forcément une grande attention en pensant qu'ils sont là pour faire jolis. Ce troisième tome m'a réconcilié en partie avec les deux premiers.
La version Grey du premier livre m'a un peu plus ramenée en faveur de cette saga. J'ai apprécié cette réécriture des aventures d'Ana et Christian. Elle offre une vision masculine des événements avec une certaine justesse vis à vis des différences de pensées et de comportements entre les femmes et les hommes. Ce qu'Ana supposait, nous pouvons le confirmer ou l'infirmer grâce à ce quatrième opus. C'est même assez amusant de comparer l'attitude et les pensées des deux protagonistes principaux en lisant les deux livres en même temps. Et puis, nous pouvons enfin voir la profondeur de la noirceur de l'âme de Grey avant qu'il ne succombe définitivement. Pour un personnage torturé, c'en est un !
Enfin, cette histoire n'est pas sans m'en rappeler une autre qui, elle, a bercé mon enfance et reste ma préférée encore aujourd'hui dans les dessins animés Disney : La Belle et la Bête. En effet, on a droit à un héros au caractère irascible et à l'âme troublée, persuadé de ne pouvoir être aimé et à une héroïne qui se sent différente et en dehors du monde, prête à tout pour vivre une grande Histoire d'Amour. Bref, je finis par craquer et donner un deux cœurs sur trois.



CINQUANTE NUANCES DE GREY – 4 TOMES  :
Auteur : E.L James
Editeur :
Lattes
Collection : Romans Étrangers
Prix : 17€/Tome


E.L JAMES – Biographie
Erika Leonard, née Erika Mitchell, plus connue sous son pseudonyme E.L. James, travaille à la direction d'une chaîne de télévision. Elle est connue pour sa trilogie : Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) (2011), Fifty Shades Darker (Cinquante nuances plus sombres) (2012) et Fifty Shades Freed (Cinquante nuances plus claires) (2012). Le succès est immense pour ces livres d'abord publiés en format numérique, et qualifiés par la presse de « Mummy Porn », livres pornographiques pour ménagères de moins de cinquante ans. Les éditeurs se sont battus pour publier la trilogie en format papier, et un film est sorti en salle en 2015. Elle écrit d'abord des fanfictions, ces fictions écrites par des fans, reprenant des éléments (univers et/ou personnages) d'une œuvre. Son travail sur Twilight est largement remarqué, et a été par la suite développé dans Fifty Shades of Grey.
En 2012, le magazine "Time" la place dans les 100 personnes les plus influentes du monde. Elle est mariée avec le scénariste et réalisateur Niall Leonard, a deux enfants, et vit à l'ouest de Londres.

 

Autres critiques de la Saga :
Tome 1 : ici
Tome 2 : ici
Tome 3 : ici
Tome 4 : ici

 

Publié dans Bilan de Saga, Roman, Erotisme

Commenter cet article