#16J'ai Lu ! LE PRISONNIER MASQUE (Secret D'Etat)

Publié le par Mareva Lawren

 

 

Résumé
 

Après la mort de son époux, Sylvie de Fontsomme s'était bien juré de ne jamais revoir François de Beaufort et de vivre loin des frasques de la Cour. C'est sur les terres familiales qu'elle élève désormais sa fille Marie et son petit Philippe, dont la naissance doit rester secrète. Mais que ses espoirs sont vains ! Le jeune roi Louis XIV ne l'a pas oubliée et exige son retour à la Cour, où il lui sera impossible de ne pas croiser la route de François qu'elle n'a jamais cessé d'aimer et qui semble avoir fait la paix avec le Roi après les folies de la Fronde. La voilà donc de nouveau au cœur de tout ce qu'elle croyait avoir définitivement fui, sans oublier les perfides manigances de Colbert qui la traque sans relâche au nom de son amitié pour le surintendant des Finances déchu : Nicolas Fouquet. Le troisième tome d'une superbe fresque romanesque pleine de rebondissements et de suspense.


 

Avis
 

Voici un troisième tome représentant l'apothéose de cette histoire merveilleuse que nous livre Juliette Benzoni. La fin tragique du duc de Fontsomme, dans le deuxième opus, m'avait un peu chagriné puisque j'aimais particulièrement l'amour qu'il portait à Sylvie. Mais la suite des aventures de cette dernière et le destin de ses enfants rattrapent largement ce petit désagrément et, au final, c'est avec plaisir que je vois sa relation avec François évoluer dans un sens favorable, moi qui lui en voulais du duel. C'est fou de voir à quel point Juliette Benzoni est capable de nous entraîner dans le tumulte des sentiments de ses personnages, au point que nous nous y attachons profondément. Lorsque j'ai refermé ce dernier tome, versant une petite larme sur la mort d'une héroïne que j'ai pris plaisir à connaître, une vague de nostalgie s'est emparée de moi me donnant l'envie de revivre cette saga.

Et quelle saga ! Si l'on pouvait croire en terminant le deuxième livre que Sylvie connaîtrait enfin la paix après tout ce qu'elle a souffert, il n'en est rien. Témoin de la naissance du Roi Soleil (et ce à plus d'un sens), elle assiste au début d'un règne menée d'une main de fer dans un gant de fer. On découvre le côté rancunier et sans scrupule d'un roi qui aura offert à la France tant de splendeurs, en passant des fêtes magnifiques dont il ne reste plus que les récits à l'indescriptible somptuosité qu'est le château de Versailles. Or Sylvie, tout comme Marie de Hautefort son amie et François de Beaufort son amour de toujours, détient un terrible secret d’État qui ne tardera pas à la rattraper et à la malmener encore une fois.
De nouveaux personnages font aussi leur apparition ou bien sont plus mis en avant que dans les tomes précédents. Il en est ainsi du pauvre Fouquet et de sa descente aux enfers ou encore de l'indomptable D'Artagnan mousquetaire du Roi. Leur amitié envers l'héroïne seront respectivement malheureuse et bénéfique. On découvre aussi la montée en puissance de la sublime Madame de Montespan, mariée par amour et adultère par amour aussi. Enfin, Juliette Benzoni évoque l'une des nombreuses théories de l'Homme au Masque de Fer qui raviront les passionnés de cette histoire.


 

Conclusion

 

En somme, voici un troisième et dernier livre tout aussi captivant que les deux premiers. Un final magnifique et poignant à la clef !

LE PRISONNIER MASQUE – SECRET D'ETAT :
Auteur : Juliette Benzoni
Editeur : Plon
Collection : Hors Collection
Date de parution : 27/09/1998
Prix : Occasion

 

 

JULIETTE BENZONI – Biographie
Juliette Benzoni est un écrivain de romans historiques à succès.
Fervente lectrice d'Alexandre Dumas, elle nourrit dès l'enfance une passion pour l'histoire. Elle commence en 1964 sa carrière de romancière avec la série des Catherine, traduite en plus de 20 langues, série qui la lance sur la voie d'un succès jamais démenti jusqu'à ce jour.
Elle a écrit depuis une soixantaine de romans, recueillis notamment dans les séries intitulées "La Florentine" (1988-1989), "Les Treize Vents" (1992), "Le boiteux de Varsovie" (1994-1996) et "Secret d’État" (1997-1998).
Outre la série des Catherine et La Florentine, Le Gerfaut et Marianne ont fait l'objet d'une adaptation télévisuelle. Du Moyen Âge aux années 30, les reconstitutions historiques de Juliette Benzoni s'appuient sur une documentation minutieuse.
Figurant au palmarès des écrivains les plus lus des Français, elle a su conquérir 50 millions de lecteurs dans plus de 20 pays.

 

-----------------------------------------------------------------------------

 

CITATIONS

 

« Quand deux hommes se font face, l’épée à la main, les armes sont égales. C’est corps pour corps, sang pour sang, vie pour vie, et quand l’un d’eux tombe, il n’est pas plus une victime que l’autre un bourreau. »

 

« On n’obtient pas l’amour d’un homme en le jouant aux dés, même quand on est princesse. Il est préférable d’essayer de le séduire. »

 

« Si j'ai tué le duc de Fontsomme, je ne l'ai pas voulu et cela change tout. Vous êtes trop jeune pour apprécier ce qu'était la Fronde quand on n'était pas du même parti. Et un duel, quand les armes et la valeur sont égales, n'a rien à voir avec un meurtre. »

 

« Enfin, avant de reprendre le chemin de Paris, Sylvie tint à effectuer un dernier pèlerinage : monter seule au sommet de cette tour de Poitiers qu'elle regardait si souvent en pleurant de rage, jadis, quand ses petites jambes de quatre ans lui en interdisaient l'ascension. Elle se jurait, alors, d'y arriver un jour ...

C'était chose faite à présent et, dans le vent aigre de novembre elle regarda longuement la ville et la campagne étendues à ses pieds, sachant qu'elle n'y reviendrait plus. »

 

Autres critiques de la Saga :

Tome 1 - La Chambre de la Reine : ici
Tome 2 - Le Roi des Halles : ici
Bilan de Saga : ici

 

Publié dans J'ai Lu !, Roman, Histoire

Commenter cet article