#15J'ai Lu ! LE ROI DES HALLES (Secret D'Etat)

Publié le par Mareva Lawren

 

 

Résumé
 

Combien de temps encore le destin s'acharnera-t-il sur Sylvie de Valaines ? Non content de lui avoir pris sa mère, de l'avoir jetée dans les griffes de Laffemas - le bourreau du cardinal de Richelieu - qui l'a mariée de force avec l'un de ses amis et l'a violée, il s'affaire à l'éloigner de son François de Vendôme... Pour la mettre définitivement à l'abri, François décide de la faire passer pour morte et l'emmène à Belle-Isle avant de rejoindre son bataillon. Isolée, sans nouvelles, Sylvie se sent totalement abandonnée et se laisse sombrer dans une dangereuse apathie. Elle n'en sortira que lorsque ses ennemis, ayant découvert le subterfuge, se lanceront de nouveau à sa poursuite...


 

Avis
 

Le deuxième opus de cette merveilleuse saga est dans la digne lignée du premier : épatant ! Sylvie devient plus femme. La vie difficile qu'elle a mené jusqu'ici lui a permis de se faire les griffes. On la voit donc remonter en flèche à la suite de son mariage forcé et de son viol. Elle se détache peu à peu de François, même s'il reste son amour de toujours. Et si quelque fois, j'ai eu envie de la secouer vis à vis de ses sentiments non partagés, cela fut vite oublié quand j'ai eu le plaisir de la voir donner sa chance au généreux Jean d'Autancourt, Duc de Fontsomme.
Si l'on a un peu moins accès aux grands événements historiques dû à l'absence de Sylvie à la Cour une bonne partie de ce tome, on prend néanmoins plaisir à voir évoluer les personnages fictifs de Juliette Benzoni. En effet, elle a le talent de les rendre attachants et on finit par les mêler à la Grande Histoire comme s'ils y avaient vraiment participé. C'est le cas notamment de Jeannette et Corentin très amoureux mais que leur attachement à leurs maîtres respectifs empêchent de se marier. On fait aussi connaissance avec Madame de la Motte, grand-mère de Mlle de Hautefort, une femme très maternelle et qui a une sacrée répartie, comme sa petite-fille.
Enfin, vers le milieu du tome, on assiste tout de même à la fin de Richelieu et du roi Louis XIII. Le Roi Louis XIV est sacré et la conspiration dite des Importants et la Fronde éclatent. Sylvie sera arrivée juste à temps pour nous y faire goûter ! Juliette Benzoni décrit ces temps de troubles avec une justesse infinie qui nous permet de nous plonger dans les sentiments du peuple français de l'époque. Tant de familles détruites parce qu'à la fin, il fallait bien choisir un camp !

 


Conclusion

 

Un deuxième tome tout aussi plaisant que le premier ! Par les événements relatés, on comprend mieux le caractère de Louis XIV, son acharnement à être un grand roi et surtout à être le seul à décider de tout. Passionnant !

LE ROI DES HALLES – SECRET D'ETAT  :
Auteur : Juliette Benzoni
Editeur :
Plon
Collection : Hors Collection
Date de parution : 06/09/1998
Prix : Occasion

 

 

JULIETTE BENZONI – Biographie
Juliette Benzoni est un écrivain de romans historiques à succès.
Fervente lectrice d'Alexandre Dumas, elle nourrit dès l'enfance une passion pour l'histoire. Elle commence en 1964 sa carrière de romancière avec la série des Catherine, traduite en plus de 20 langues, série qui la lance sur la voie d'un succès jamais démenti jusqu'à ce jour.
Elle a écrit depuis une soixantaine de romans, recueillis notamment dans les séries intitulées "La Florentine" (1988-1989), "Les Treize Vents" (1992), "Le boiteux de Varsovie" (1994-1996) et "Secret d’État" (1997-1998).
Outre la série des Catherine et La Florentine, Le Gerfaut et Marianne ont fait l'objet d'une adaptation télévisuelle. Du Moyen Âge aux années 30, les reconstitutions historiques de Juliette Benzoni s'appuient sur une documentation minutieuse.
Figurant au palmarès des écrivains les plus lus des Français, elle a su conquérir 50 millions de lecteurs dans plus de 20 pays.

 

-----------------------------------------------------------------------------

 

CITATIONS

 

« Je la porte en moi depuis le premier regard échangé dans le parc de Fontainebleau, si intimement liée à moi que si elle avait cessé de respirer, si son cœur ne battait plus, le mien se serait arrêté aussi et je l'aurais ressenti dans chaque fibre de mon corps comme l'une de ces blessures mortelles par lesquelles le sang s'écoule ... »

 

« Ce n'est qu'un homme, Sylvie ... murmura Marie. Et un homme jeune, bouillant. Cela suppose des besoins. Votre erreur est d'en avoir fait un dieu dans votre cœur ... »

 

« Vous savez bien que l'on ne peut empêcher son cœur de battre pour qui lui plaît. Moi, je sais depuis longtemps que j'ai été créée pour l'aimer. »

 

«  Cela ne durera pas, dit Sylvie. Dès l'instant où il cesse d'être une victime, il cesse aussi d'être important ... »

 

« Ne préjugeons pas de l'avenir. Un jour peut-être je vous tendrai la main, mais c'est encore tôt, j'ai besoin d'essayer de voir clair en moi-même et vous, vous méritez un cœur qui soit tout à vous ! »

 

Autres critiques de la Saga :

Tome 1 - La Chambre de la Reine : ici
Tome 3 - Le Prisonnier Masqué : ici
Bilan de Saga : ici

 

Publié dans J'ai Lu !, Roman, Histoire

Commenter cet article